Jusqu'à quel point devons-nous respecter la loi?
16.07.2013

Respect loi.JPG

Pour qu'un notre action politique soit porteuse de résultat, on m'a toujours appris qu'il fallait être irréprochable, ce qui sous-entend qu'il faut respecter la loi, même si elle est votée par un parlement qui n'est pas représentatif de la Société Civile dans sa diversité. L'obligation de respecter la loi est d'ailleurs inscrite dans les statuts du Parti Pirate.

Mais tout de même...

 

Ainsi que le titrait la Libre.be de cette après midi, "la Grèce est devenue officiellement un pays autoritaire".

 

Faut-il respecter les lois et attendre que cela arrive chez nous?

Les citoyens de l'Union se rendent compte que les gouvernements qui se succèdent sont de moins en moins attentifs à leur devenir et quelles que soient les stratégies utilisées pour se faire entendre (grèves, pétitions, mobilisations...) ils ont l'impression que nos dirigeants, appuyés par des acteurs non élus tels que les multinationales, le FMI, l'OMC ou encore les parastataux, snt déterminés à mettre les peuples à genoux.

 

Imperturbablement, les conclaves budgétaires se poursuivent, car nos élus sont toujours contraints par l'Europe à serrer la vis de plus en plus.

Rappelons quand même que si la dette publique de la Belgique fleurte avec les 100% du PNB, il faut en rechercher la cause auprès de dirigeants politiques dont les compétences ne sont pas démontrées et qui se laissent courtiser par des intérêts occultes.

Pour ma part, je refuse que mes enfants et mes petits enfants soient contraints de vivre à genoux. A mon avis la meilleure stratégie, c'est la solidarité. Nous avons l'occasion de la démontrer lors des élections du 25.05.2014. Profitons-en !