Les Accords Secrets, c'est pas nouveau!
06.11.2014

Accords Secrets.JPG

Les ainés se rappellent des accords secrets qui avaient lieu durant les trois gouvernenements Martens-Gol du début des années '80.

 

Ce n'est qu'après la mort de Jef Houthuys que la presse apprit l'existence de rencontres discrètes et régulières entre quatre amis de la mouvance chrétienne flamande dans la maison de campagne de Poupehan du Vicomte Alfons Verplaetse.

« Les rencontres de Poupehan » ont mis en lumière le mode de fonctionnement de notre démocratie : « la politique de canapé » qui aurait permis à Jef Houthuys de mettre un terme à la coalition chrétienne libérale. Son interview, rendu public post mortem regorge de détails précis et clairs sur la manière dont certaines décisions se prennent chez nous en Belgique. Les syndicats qui sont comme cul et chemise avec les partis politiques, les banques qui infléchissent les décisions des gouvernements, les lobbies qui influencent les prises de position,..

 

Et aujourd'hui, alors qu'un gouvernement néolibéral se met en place, le public découvre un mode de fonctionnement des multinationales belges en vue d'éluder un impôt. Nos dirigeants l'admettent puisqu'ils laissent faire. Que peuvent-ils faire d'autre puisque notre pays ne connait pas l'égalité politique.

 

Ces accords fiscaux secrets représentent une perte de plusieurs milliards d'euros. C'est très heurtant quand on sait que des coupes budgétaires devront être réalisées en matière de police, d'enseignement, de pension, ..... Rappelez-vous de Jacques De Groote, ex directeur du Fond Monétaire International et de la Banque Mondiale: il détournait des actifs en provenance des mines tchèques, du Congo, .... et aujourd'hui, des familles belges sont encore impliquées dans des faits similaires sans que leurs faits ne soient portés à la connaissance du public.