Stratégie pour aujourd'hui: une approche systémique
28.04.2015

Extrait du 2ème rapport de Rome: "Stratégie pour demain"

Individu

Individu

Sociopolitique

Sociopolitique

Sociopolitique

Population

Population

Population

Population

Population

Point de vue de l'ingénieur

Point de vue de l'ingénieur en dernière analyse

Economie

Le monde considéré comme

un système  monolithique

Economie

Economie

Economie

Economie

Le monde vu de l'extérieur

Economie

Approche systémique totale

Point de vue

de l'économiste

Agro

technologie

Agro

technologie

Agro

technologie

Agro

technologie

Agro

technologie

Agro

technologie

Ecologie

Ecologie

Ecologie

Ecologie

Il existe actuellement deux façons d'aborder le problème de l'approvisionnement du monde en denrées alimentaires.

 

Du point de vue de l'économiste

 

Il suffirait d'une croissance de la production économique de 3 à 4%. Mais les homme peuvent-ils se nourrir de dollars ?

 

Du point de vue de l'ingénieur agronome

 

Nous pouvons nourrir jusqu'à 30 milliards d'individus puisqu'il est possible d'augmenter la production en laboratoire. Mais il s'agit de savoir si dans le pays où ce plan théorique sera mis en oeuvre, on dispose des ressources économiques et naturelles nécessaires, y compris l'infrastructure et le soutien logistique.

Il faut examiner l'économie et l'agro technologie à la fois séparément et ensemble parce qu'elles constituent un système.

 

Ce point de vue différé de l'ingénieur

 

permet d'évaluer la quantité de denrée produite, à un moment donné, dans telle ou telle région. Cependant, il importe de se demander comment combiner les besoins d'une population croissante et la production alimentaire.

Il faut considérer que l'économie , l'agrotechnologie et la population forment un système.

 

 

 

Ce point de vue de l'ingénieur en dernière analyse

 

permettra peut-être de produire la quantité de nourriture nécessaire à la population mondiale.

 

Cependant l'augmentation de la production alimentaire implique l'élimination de toutes les cultures actuelles -- à quelques exceptions près -- et l'utilisation de procédés chimiques à grande échelle.

Il faut considérer que l'économie , l'agro technologie la population, l'écologie constituent un système.

 

 

Mais le monde n'est ni uniforme, ni monolithique.

 

Il arrivera que les régions productirices de denrées alimentaires ne soient pas les mêmes que les régions consommatrices.

 

Certaines parties du globe dépendront donc toujours d'autres régions pour se nourrir. Querlles seront les conséquences socio-politi-ques de l'emploi de la nourriture comme moyen de pression.

Considérons que l'économie, l'agro technologie la population, l'écologie, la socio-politique constituent un système.

 

La naissance et le développement de ce système global implique que l'individu réforme son comportement et son système de valeur à l'égard de la société et de la communauté mondiale en tenant compte des sacrifices nécessaires pour épargner aux générations futures des crises graves.

Considérons que l'économie, l'agro-technogie la population, l'écologie, la socio-politique et le système de valeurs individuelles forment le système.

 

Ce qui constitue la seule méthode réaliste pour traiter les problèmes de l'alimentation à l'échelle mondiale.

 

On ne saurait s'en tirer à moins, sauf à se moquer du sort des générations à venir.