Rechercher

A propos du totalitarisme transhumaniste

Dernière mise à jour : août 17


Derrière ces mots difficiles à définir pour la plupart des citoyens se cache une menace. Le transhumanisme est un vaste mouvement poursuivant le projet d'améliorer l'humanité tant au niveau physique qu'intellectuel, grâce à la science et aux technologies. Evidemment il ne s'agit pas de n'importe quelles technologies. Il s'agit de l'intelligence artificielle, biotechnologies, technologies de l'information, nano technologies, techno-médecine.... On les appelle les "technologies disruptives parce qu'elles sont en rupture avec les technologies actuelles qu'elles souhaitent remplacer. Elles se regroupent sous l'acronyme NBIC (Nano technologies, Biotechnologies, Technologies de l'Information, science Cognitive).


Actuellement, aucune étude sérieuse n'existe du point de vue économique à propos de cette science toujours en gestation qui semble encore relever de la science fiction. En revanche, au fur et à mesure des projets technologiques, les questions éthiques bousculeront les agendas de nos élus politiques. qui devront légiférer dans l'urgence, comme c'est actuellement le cas pour le Covid-19. Il vaudra donc mieux que l'Europe se dote d'équipes gouvernementales excessivement bien informées s'appuyant sur de larges majorités.


Les NBIC ne sont pas à rejeter de manière systématique, A titre d'exemple, le séquençage de l'ADN permet à un laboratoire de produire le médicament spécifique de nature à guérir le cancer à partir d'un lambeau de peau. Grâce aux NBIC on peut fabriquer des cœurs ou pancréas artificiels, un œil bionique ainsi que des imprimantes 3D capables de créer des organes.


La menace, c'est que les trans humanistes, souvent puissants et riches, caressent le rêve de l'immortalité grâce à des remplacements d'organes. Ils vont même jusqu'à proposer de se débarrasser du corps humain en clonant l'esprit sur un autre support. L'auteur de ces hypothèses est bien connu puisqu'il s'agit de Raymond Kurzweil, auteur de la bible des transhumanistes , the Singularity is Near, et ingénieur en chef au sein de Google.


Actuellement il travaille à un projet consistant à faire fusionner l'intelligence humaine avec les ordinateurs pour créer une intelligence artificielle collective centrale.


Il est essentiel que l'Europe se dote d'équipes bien informées, se basant sur de larges majorités comme je viens de le dire, car ont flirte avec les limites de ce qui est éthiquement acceptable. Séparer le bon grain de l'ivraie ne sera pas chose aisée, et les lobbys tenteront par n'importe quel moyen de rallier nos élus à leur cause. S'ils réussissaient, cela conduirait à une nouvelle forme de totalitarisme. Le transhumanisme apparaîtrait alors comme l'aboutissement logique d'une doctrine techno capitaliste, terme d'un long processus de destruction des conditions de possibilité de la vie authentique en général et de la démocratie en particulier.


Paul THUNISSEN

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout